• Charlotte Frenay

Le CoDév. selon Charlotte!

Les signes tant attendus du printemps se sont estompés pour laisser place au froid, à la grisaille et à un nouveau confinement. Pour lutter contre cette ambiance morose et réchauffer nos coeurs, nous faisons le choix délibéré de nous projeter dans un avenir proche et des jours meilleurs.

Le 9 septembre, les oiseaux chanteront et le soleil brillera. Ce jour là, nous lancerons notre tout premier cycle de Codéveloppement Professionnel. 8 séances. 8 participants. 8 problématiques. Des dizaines de pistes de solutions et de nouvelles compétences "SOFT".


Co... Quoi?


Me direz-vous. C.O.D.É.V.E.L.O.P.P.E.M.E.N.T. Il s'agit d'une méthode d'accompagnement hybride qui permet de monter en compétences tout en résolvant des problématiques professionnelles par la force du collectif.


Mmmmmh...


Toujours flou? Bon OK. On passe le micro à une cliente qui l'a expérimenté.

Elle en parle très très bien. On refait le point après!

Parlez-nous de vous...

Je m’appelle Charlotte d’Oultremont, je suis conseillère en formation à l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) depuis 3 ans.


Dans quel cadre avez-vous fait appel à la méthode du codéveloppement ?

Le Partenaire Enfants-Parents de l’ONE (PEP’s) est un agent de première ligne en matière de santé publique et de soutien à la parentalité. Il accompagne donc les familles autour de la naissance et jusqu’aux 6 ans de l’enfant. Il s’agit d’une des fonctions les plus représentées à l’ONE (environ la moitié du personnel).


A son entrée en fonction, le nouveau PEP’s suit un parcours de formation obligatoire et en parallèle, il est accompagné pendant plusieurs semaines sur le terrain par un tuteur. L’ONE dispose donc d’une équipe de tuteurs motivés qui sont chargés de rendre les nouveaux PEP’s opérationnels le plus rapidement possible, de les accompagner dans le développement de leur posture professionnel, de les accompagner dans leurs visites à domicile,…


Nous organisons plusieurs fois par an des moments d’échanges de pratiques pour les tuteurs. C’est l’occasion pour eux de parler de leurs pratiques avec leurs paires. Les tuteurs étant dispersés sur l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ils ne se rencontrent pas souvent. C’est dans le cadre de ces échanges de pratiques que nous avons fait appel à la méthode de codéveloppement.


Nous allons également lancer des ateliers de codéveloppement pour les managers sur leurs pratiques de management à distance (gestion du temps et des priorités, communication interpersonnelle, motivation des collaborateurs, travail collaboratif à distance).


Qu’est-ce que cette méthode a d’unique?

Cette méthode permet de partir des situations amenées directement par les participants. Tout le monde participe activement ! Après avoir posé un cadre de confidentialité et de bienveillance, en s’appuyant sur l’expérience, l’expertise, la créativité de chacun, on parvient à proposer des pistes concrètes, dans lesquelles la personne ayant amené la situation traitée pourra aller piocher.


En tant que professionnelle des Ressources Humaines, pour quelles raisons recommanderiez-vous à vos pairs d’avoir recours à cette méthode au sein de leur entreprise?

Les participants, et principalement la personne dont la problématique a été décortiquée, repartent avec un sac-à-dos bien remplis de pistes de solutions et pourront piocher celles qui leur parlent le plus. Une méthode qui permet de ressortir porté et encouragé par la dynamique de groupe !


Cette méthode permet de valoriser les compétences et les idées de chacun et d’en faire profiter le groupe. Elle permet de sortir le nez du guidon pour envisager des solutions auxquelles nous n’aurions pas du tout pensé de prime abord.


Comment expliqueriez-vous la méthode du codéveloppement à votre grand-mère ?

Le codéveloppement est une méthode qui permet de trouver des solutions à des situations problématiques. Cela se fait par petit groupe et avec l’aide d’un facilitateur. La session démarre par le choix du problème à traiter (chaque membre du groupe en propose un et le choix d’une situation se fait par vote). La personne qui amène la situation sélectionnée l’explique en détails puis le groupe lui pose des questions pour s’assurer d’avoir bien compris. Ensuite chaque membre du groupe à son tour va proposer une piste de solution (c’est un brainstorming, aucun frein, on peut rêver!). Pour clôturer la séance, la personne ayant amené la problématique évoquera les pistes de solution qu’elle envisage mettre en place.


A l’heure actuelle, quels impacts cet accompagnement a-t-il généré dans vos équipes?

Les évaluations que nous avons reçues des tutrices ont été très positives ! Elles ont trouvé les séances productives et constructives. Cela renforce le sentiment d’appartenance. Les tutrices se sentent soutenues par leurs paires. Elles ont particulièrement apprécié le cadre bienveillant et dynamique instauré par la facilitatrice.


Recommanderiez-vous idcampus pour cet accompagnement? Si oui, pourquoi?

Oui ! Alors que certains participants avaient quelques réticences par rapport à la méthodologie proposée, la grande majorité de ceux-ci est ressorti boosté et conquis ! On sent l’expérience d’idcampus dans la compréhension de la demande et l’animation de groupes via cette méthode.


Alors... c'est plus clair?

YES! Il n'y a pas photo n'est ce pas?!


Si cela vous tente de nous rejoindre dès le 9 septembre, deux options s'offrent à vous:

1. Je m'inscris à la séance d'info du 6 mai, de 11h à 12h, pour en savoir encore plus.

2. Je consulte le programme complet et je m'inscris en direct.


On vous dit à très vite...

ensemble et sous le soleil, on l'espère!

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

office

Rue Lambert Lombard 5, 4000 Liège 

+324 235 63 73

fablab

Rue Lambert Lombard 1, 4000 Liège 

 +324 290 56 25

Inscrivez-vous à notre newsletter.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle